Un autre OUI. Si vous utilisez un matelas ferme, un oreiller plus doux peut être préférable, car l’oreiller est posé sur une surface ferme et doit s’adapter à la pression du poids de votre tête dans votre position de sommeil de départ. Si vous avez eu un matelas plus mou, un oreiller plus ferme peut être préférable pour garder votre tête et votre cou alignés. N’ignorez pas votre oreiller ! C’est un élément si important de votre environnement de sommeil, et avoir le bon sous la tête peut vous assurer des nuits plus confortables et plus reposantes.

Taille

Pour la plupart des gens, un oreiller de taille standard est suffisamment grand. Si vous préférez un oreiller plus grand, c’est très bien, à condition que vous puissiez maintenir votre position de sommeil dans l’alignement. L’épaisseur ou la finesse de votre oreiller devrait vous permettre de dormir avec la tête, le cou et les épaules alignés avec votre colonne vertébrale, tout en vous procurant un confort. Assurez-vous que la housse et la taie d’oreiller s’ajustent correctement. Ne fourrez pas un gros oreiller dans une housse trop petite ou ne laissez pas un oreiller de taille standard nager dans une taie d’oreiller trop grande. Les oreillers sont également fabriqués dans des formes spéciales, afin de fournir un soutien et une stabilité supplémentaires pour votre tête et votre cou. Certains d’entre eux peuvent être utiles : les oreillers cervicaux et de contour peuvent aider à soulager les douleurs du cou et du dos, et les oreillers de contour peuvent apporter un soutien, une stabilité et un soulagement des points de pression le long du corps. Mais attention : de nombreux oreillers spécialisés comportent un élément de marketing.

Tissu

Utilisez des tissus naturels et respirants pour recouvrir vos oreillers. Les housses d’oreiller sous les taies d’oreiller contribuent à prolonger la durée de vie de l’oreiller, en le protégeant contre les taches et la sueur. Les oreillers décoratifs sont très beaux sur le lit, mais il faut les enlever avant de dormir.